Recherche
par produits
Recherche
par applications
Index
alphabétique
CONSOMMABLE ET PETIT MATÉRIEL > Hématologie > Cellules à numération
Les cellules à numération sont des hématimètres qui permettent de compter le nombre de cellules en suspension dans une solution. . Pour dénombrer les cellules, l'utilisateur place une lamelle de verre sur la cellule à numération sur laquelle il dépose entre 10 et 15 µl de cellules en suspension.... Lire la suiteLes cellules à numération sont des hématimètres qui permettent de compter le nombre de cellules en suspension dans une solution.
Pour dénombrer les cellules, l'utilisateur place une lamelle de verre sur la cellule à numération sur laquelle il dépose entre 10 et 15 µl de cellules en suspension. Après quelques minutes, les cellules sédimentent, et on peut alors compter le nombre de cellules dans les carrés ou rectangle quadrillés. Le volume d'un rectangle quadrillé étant défini, selon le modèle de cellule choisi, il suffit alors de multiplier le résultat pour obtenir le nombre de cellules par ml.

Labo Moderne propose des cellules à numération à quadrillage standard, ou à quadrillage à lignes claires, avec partie centrale recouverte d'un film métallique semi-transparent pour que les lignes de quadrillage apparaissent claires, illuminées sur fond gris, afin que le contraste optique entre quadrillage et globules sanguines soit net et que la mise au point du microscope soit beaucoup plus facile.

Labo Moderne propose ainsi :
  • des cellules de Malassez, hématimètres composées de 25 rectangles contenant eux-mêmes 20 petits carrés. Le volume d'un rectangle quadrillé étant de 0,01 µl, en comptant 10 rectangles, il suffit alors de multiplier le résultat par 10 000 pour obtenir le nombre de cellules par ml.
  • des cellules de Neubauer, composées de 4 carrés de 1 mm2, eux-mêmes divisés en 16 carrés de 0,0625 mm2, et de 25 carrés de 0,04 mm2, eux-mêmes divisés en 16 carrés de 0,0025 mm2.
  • des cellules de Thoma divisée en carrés de deux tailles : des carrés de 1 mm2 et des carrés de 0,04 mm2.
  • des cellules de Burker diviseés en 9 grands carrés de 1 mm2, utilisés pour le comptage des leucocytes. Chaque grand carré est divisé en 16 carrés groupés non divisés de 0,04 mm2, qui servent à compter les érythrocytes.
  • des cellules de Nageotte constituées de larges (0,25 mm) et longues (10 mm) colonnes, prévues pour le dénombrement de liquides pauvres en éléments et utilisées en cytologie urinaire ou pour l'examen du liquide céphalo-rachidien.
cellules

Pour tout renseignement complémentaire, contactez-nous sur www.labomoderne.com ou au 01.42.50.50.50.

Replier

Cellules à numération (2 gammes)


© 2014 Tous droits réservés