Recherche
par produits
Recherche
par applications
Index
alphabétique
HYGIÈNE ET SÉCURITÉ > EPI - Protection individuelle > Protection auditive
Les Protecteurs Individuels contre le Bruit (PICB) sont des EPI (Équipements de Protection Individuelle) destinées à réduire les effets nuisibles du bruit et à prévenir les détériorations de l’audition. Ces protections individuelles contre le bruit viennent en complément de l’équipement de protectio... Lire la suiteLes Protecteurs Individuels contre le Bruit (PICB) sont des EPI (Équipements de Protection Individuelle) destinées à réduire les effets nuisibles du bruit et à prévenir les détériorations de l’audition. Ces protections individuelles contre le bruit viennent en complément de l’équipement de protection collective (EPC) destiné à réduire les nuisances sonores à la source.

Les méfaits des nuisances sonores peuvent être graves et irréversibles (surdité, acouphènes, stress, fatigue), et sont trop souvent négligés. Par ailleurs, il est essentiel de adapter les équipements de protection individuelle. Il peut, en effet, être dangereux d’avoir une surprotection de l’appareil auditif, car l’utilisateur peut éprouver des difficultés à communiquer, il peut ne plus entendre les sons nécessaires à sa protection et les signaux d’avertissement d’un danger : appel d’un collègue, alarme, klaxon, bruit du trafic automobile, etc.

Les ondes sonores se mesures grâce à différents paramètres : la fréquence (en Hz) et l’intensité (en dB).
  • La fréquence, nombre de vibrations par seconde, est exprimé en Hertz (1 Hz = 1 vibration par seconde). Les sons aigus ont une fréquence haute, les sons graves ont une fréquence basse.
  • L’intensité du son est exprimée en décibel (dB). Pour la mise en place des protections individuelles contre le bruit, on distingue 3 seuils de tolérance : le seuil d’exposition quotidienne, le seuil de crête et le seuil de douleur.
  • Le décret n° 88-405 du 21 avril 1988 stipule que pour un seuil d’exposition quotidienne au bruit de 85 dB, ou un seuil de crête de 135 dB, l’utilisation de protections individuelles contre le bruit est obligatoire : l’employeur doit mettre en place une campagne de mesure pour identifier les salariés concernés, procéder à un affichage et fournir une formation.
  • En cas de dépassements du seuil d’exposition quotidienne au bruit de 90 dB et de seuil de crête de 135 dB, l’employeur doit obligatoirement vérifier le port des équipements de protection individuelles contre le bruit par les utilisateurs concernés.
  • Le seuil de douleur est compris entre 120 et 140 dB.
Le seuil d’exposition à partir duquel une action est nécessaire dépend du niveau sonore et du temps d’exposition, comme suit :

Durées d’exposition quotidienne au bruit nécessitant une action :
  • Niveau sonore 80 dB / Durée d’exposition maximale 8 heures
  • Niveau sonore 83 dB / Durée d’exposition maximale 4 heures
  • Niveau sonore 86 dB / Durée d’exposition maximale 2 heures
  • Niveau sonore 89 dB / Durée d’exposition maximale 1 heure
  • Niveau sonore 92 dB / Durée d’exposition maximale 30 min
  • Niveau sonore 95 dB / Durée d’exposition maximale 15 min
  • Niveau sonore 98 dB / Durée d’exposition maximale 7,5 min
Ainsi, une exposition de 4 heures à 83 dB équivaut à une exposition de 15 minutes à 95 dB.

La classification des protections individuelles contre le bruit (PICB) se composent de 3 types de valeurs :
  • la valeur SNR (Signal to Noise Ratio), correspondant à l’indice global moyen d’affaiblissement du bruit par le protecteur, exprimé en décibels (dB).
  • cette valeur est parfois accompagnée des trois valeurs d’atténuation des fréquences H, M et L : Hautes fréquences (High), moyennes fréquences (Medium) et basses fréquences (Low) permettant de mieux prendre en compte le spectre de bruit.
  • la valeur d’atténuation sur les fréquences 63 - 125 - 250 - 500 - 1000 - 2000 - 4000 - 8000 Hz.
Les différents types de protection auditive :
  • les bouchons d’oreilles recommandés pour un usage continu, sont introduits directement dans le conduit auditif pour obstruer la cavité de l’oreille. Ils peuvent être à usage unique ou réutilisables, avec ou sans arceau, avec ou sans corde, ou même équipés d’un dispositif traçable. Ils doivent être parfaitement adaptés à la taille du conduit auditif, certains modèles peuvent être façonnés par l’utilisateur avant leur mise en place, d’autres sont même fabriqués sur mesure. Les bouchons d’oreilles sont en matière plastique, en polyuréthane, en élastomère, en acrylique, en silicone. Ces bouchons d’oreilles sont personnels et ne doivent être utilisés que par une seule et même personne.
  • les casques antibruit préconisés pour un usage intermittent, sont composés de coquilles reliées par un arceau, et munies d’oreillettes souples s’adaptant sur l’oreille. L’arceau reliant les coquilles passe au-dessus de la tête ou derrière la nuque. Ils sont plus encombrants et plus gênants, mais plus efficaces.
Il est important de respecter des mesures d’hygiène et de vérifier le bon ajustement et la bonne utilisation des Protections individuelles contre le bruit (PICB). Les bouchons d’oreille doivent être mis en place avec des mains parfaitement propres, les dispositifs réutilisables doivent être nettoyés précautionneusement et désinfectés régulièrement.

Les normes en vigueur :

La norme EN 24869-1, dérivée de la norme ISO 4869-1, définit une méthode de mesure de l’affaiblissement acoustique. L’affaiblissement acoustique est la différence de mesure des seuils d’audition, sur un certain nombre de sujets, avec et sans le protecteur auditif en test.

La norme NF EN 352 réglemente les Protections individuelles contre le bruit (PICB) en se basant sur la méthode de mesure de l’affaiblissement acoustique définie par la norme EN 24869-1 et détermine les exigences de construction, de conception, de performances et de marquage des serre-tête, des bouchons d’oreilles, des serre-tête monté sur casque de protection pour l’industrie, et des serre-tête à atténuation dépendante du niveau.

  • la norme EN352-1 concerne les serre-tête.
  • la norme EN352-2 concerne les bouchons d’oreilles
  • la norme EN352-3 concerne les serre-tête monté sur casque de protection, pour
  • la norme EN352-4 concerne les serre-tête à atténuation dépendante du niveau
Replier

Protection auditive (24 gammes)


© 2014 Tous droits réservés